Antilopes de forêt (bongo)

 
 
 
 
 
 
 
 

Le Bongo (Tragelaphus euryceros), la plus grande espèce d’antilope de forêt d’Afrique, est issu de la Tragelaphidae, famille d’antilopes incluant le Grand Kudu, le Sitatunga et le Buschbuck qui tous possèdent des cornes en spirale et un pelage rayé. Les Bongos sont présents uniquement sur quelques sites en Afrique : au sud du Cameroun, au sud-ouest et sud-est de la République Centrafricaine, dans les Aberdares au Kénya et au sud-ouest du Soudan.

Les mâles et les femelles sont de la même couleur, soit d'un roux flamboyant coupé de grandes rayures blanches. A l’inverse des autres espèces d’antilope, les deux sexes portent des bois, ceux des mâles étant plus épais. Leurs grandes oreilles noires et blanches sont en mouvement perpétuel afin de chasser les mouches.

Les Bongos sont plus facilement observables dans les clairières de forêt où se situent leurs principales activités et sont rarement rencontrés en forêt. Les clairières de forêt leur procurent des sels minéraux riches, de l’eau et de l’herbe, nourriture se trouvant uniquement sur les salines.

Les groupes de Bongo peuvent être constitués de petits groupes d’individus, jusqu’à des groupes de 20 individus représentant des femelles et leurs petits d’âges différents. La taille moyenne des groupes observés dans le Parc Natinal Dzanga-Ndoki est de 13 individus, nombre supérieur aux autres endroits où l’on peut les trouver en Afrique. Les mâles quittent le groupe maternel une fois qu’ils ont atteint leur maturité.

Les mâles adultes sont observés avec les groupes, à la recherche d’autres compagnons. Le pique de la période de vêlage observé au sein de Parc National Dzanga-Ndoki est la période allant du mois de juin au mois d’août, juste avant la grande saison des pluies. La naissance d’un jeune bongo a lieu au bout de neuf mois de gestation.

Le bongo représente un trophée de chasse très prisé auprès de la clientèle de chasseurs étrangers. Dans la Réserve de Dzanga-Sangha, plusieurs permis de chasse sont délivrés chaque année par le gouvernement pour les mâles adultes.