Cueillir des plantes médicinales avec les pygmées

 
 

Dans la culture BaAka, ce sont les femmes qui ont une excellente connaissance des plantes médicinales. Même si les hommes peuvent se débrouiller pour rechercher leurs propres remèdes, ce sont les vieilles femmes qui sont consultées. La collecte de plantes dans la forêt est donc le domaine de prédilection des femmes, dotées d’une extrême habileté à la main ou à la machette pour effectuer ces travaux minutieux.

Les feuilles récoltées sont ensuite pressées pour en extraire des gouttes pour les yeux ou les oreilles qui seront ensuite appliquées à l’aide de feuilles enroulées en forme d'entonnoir.

Le visiteur se trouve ici en présence de traditions ancestrales et assiste à la transmission de tout ce savoir aux enfants qui observent du dos des femmes. Les BaAka continuent à utiliser ainsi leur environnement naturel pour leurs usages quotidiens.