Wildlife Conservation Society (WCS)

 La WCS est un partenaire de la coopération dans le contexte trinational, puisqu'elle appuie le Parc Nouabélé-Ndoki dans la République du Congo (Brazzaville).

A Dzanga-Sangha, WCS finance le travail d'Andrea Turkalo, une chercheuse spécialiste des éléphants de forêt. Elle travaille depuis près de 20 ans dans le Parc National Dzanga et se rend quasi quotidiennement dans la clairière de Dzanga pour compter et identifier les éléphants. Elle a en identifié à ce jour près de 4.000 grâce à des signes distinctifs comme des déchirures ou des blessures au niveau des oreilles, la forme des défenses etc. On a constaté que la majeure partie de ces 4.000 éléphants de forêt venait très régulièrement à la saline de Dzanga ces dernières années et que l’autre partie s'y rendait de façon plus sporadique avec des intervalles plus ou moins longs. Se rendre sur la saline de Dzanga est vital pour les éléphants de forêt car la terre y est fortement minéralisée et argileuse, ce qui représente un apport nutritif important; la seconde motivation est de rencontrer des congénères. Tout ceci a été répertorié dans une base de données comprenant des photos. Le travail d’Andrea Turkalo met encore une fois en évidence l'importance particulière de cette réserve pour les éléphants de forêt. On ne connaît pas d'autre saline au monde fréquentée par autant d'éléphants différents. C'est aussi le seul endroit connu où 50 à 100 éléphants se retrouvent quotidiennement dans une clairière.

Andrea Turkalo a mis à la disposition du projet plusieurs photos pour la présente page web et a aidé à éditer le texte sur les animaux de forêt.. Nous la remercions particulièrement.

Site Web: http://wcs.org